Location de garage : est-ce rentable ?


Porte de garage rouge

Améliorer votre pouvoir d’achat et augmenter sensiblement vos revenus, sans pour autant investir des sommes colossales, cela vous intéresse ? La solution pour percevoir des revenus mensuels réguliers avec un minimum d’investissement tient en un mot : garage. Toutefois, pour que votre garage vaille de l’or, voici quelques conditions à prendre en considération.

Les critères pour bien louer son garage

Parking souterrain dans le noir

Avant de mettre votre garage en location sur un site de petites annonces ou de vous mettre en quête de garages à acheter pour les louer par la suite, il convient de s’assurer que votre investissement est rentable. Pour cela, voici quelques astuces :

  • Demandez à un agent immobilier de vous donner une estimation du loyer que vous pouvez tirer de votre garage. Si vous vivez dans un quartier ou une ville où la majorité des habitants bénéficient d’un endroit où garer leur véhicule ou de lieux où entreposer leurs affaires, vous risquez de ne pas avoir beaucoup de candidats à la location de votre garage, il serait donc dommage d’investir pour rien. En revanche, si les places de parking, les box et les caves sont des denrées rares dans la métropole ou le quartier où se trouve votre garage, vous aurez de nombreuses demandes de location et vous ne risquez pas la vacance de votre bien.
  • Si vous souhaitez acheter un garage au meilleur prix pour pouvoir le louer ensuite et améliorer ainsi la rapidité de votre retour sur investissement, il peut être judicieux de prendre contact avec des personnes qui vendent leur appartement doté d’un garage : indiquez-leur que vous êtes intéressé par leur garage uniquement, et grâce à l’intervention d’un agent immobilier qui fera une estimation différenciant l’appartement et le garage, prouvez-leur qu’il est plus rémunérateur pour eux de vendre séparément leur appartement et leur garage, que vous aurez ainsi à un bon prix.

Les coûts de la location d’un garage

Porte de garage en ville

Pour calculer sans risque de vous tromper sur la rentabilité de la location de votre garage, n’oubliez pas de prendre en considération les coûts afférents à sa mise en location :

  • La taxe foncière : elle doit être réglée par le propriétaire du garage, c’est-à-dire vous.
  • La taxe d’habitation : elle est due par le locataire du garage. Veillez à ce que les formalités administratives soient à jour pour que vous n’en soyez pas redevable.
  • Les charges de copropriété de la résidence où se trouve le garage.
  • Les frais d’entretien du garage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *